Le Vilain Petit Canard: ma propre version BD

J’avais commencé à travailler sur ma version du Vilain petit canard aux alentours de septembre 2021, quand j’ai commencé le cours du professeur Cenci. C’était aussi le premier projet dans lequel j’avais décidé de dessiner mes personnages et les décors avec une couleur différente et ensuite repasser à l’encre. Je pris la décision de dessiner avec du bleu.

“Page 1 de l’histoire du vilain petit canard”

L’idée d’utiliser une couleur commence petit à petit a m’intéresser parce que comme le gris est très proche du noir, je me voyais obliger de tout gommer à chaque fois que je l’utilisais. Je laissais le crayon gris sur la plupart de mes projet, mais finalement je décidai de gommer tout le crayon gris d’un de mes projets de bande-dessinée (L’histoire du roi Minos). C’était vraiment très pratique, parce que ça m’évitais de gommer et gommer jusqu’a ce qu’il ne reste plus rien de la gomme.

“Page 3 de l’histoire du vilain petit canard, toujours incomplet”

Quand j’avais commencé le projet, j’avais aussi décidé d’un peu modifier mon style, comme rendre certains personnages et certaines choses, plus touffus pour donner plus de détails que d’habitude. Je dois dire que ça m’a vraiment excité car je n’avais jamais fait cela au par-avant, mais j’avais eu quelques difficultés quand il s’agissait de mettre la couleur, parce que je ne savais pas vraiment par quel couleur commencer, afin de ne rien mélanger.

Le Vilain Petit Canard: ma propre version BD

Celine and the sea dragon

Celine and the sea Dragon fut une histoire pour enfants, composé de 24 page en version illustré, que j’avais envoyé à un concours. C’est l’histoire d’une petite fille qui se lie d’amitié avec un elfe des mer. Les deux essaient de trouver un moyen d’aider son ami, un dragon des mer qui souffre d’une étrange maladie incurable.

Ce projet était organisé par Keycolors. Comme le concours avaient lieu à Hasselt dans la région flamande, les organisateurs ont laissé les participants à écrire leur projet en anglais. Ce projet était un peu difficile pour moi, parce que j’avais un peu de mal pour trouver une histoire qui pouvait divertir les enfants.

Quand-même, je me suis bien amusé à faire ce projet, pourtant quand les résultats furent annoncés, je découvris que je n’avais pas été sélectionné parmi les gagnants du concours.

Celine and the sea dragon

L’histoire du Tsushima Maru

L’histoire du Tsushima Maru est une bande-dessiné courte de cinq pages qui se déroule pendant les dernières années de la seconde guerre mondiale. C’est une histoire sans personnages principaux avec seulement de la narration, expliquant la situation du navire, pendant la guerre du pacifique, quand il a été coulé par un sous-marin américain.

J’avais commencer à travailler sur ce projet au début du mois de mai 2022. Pendant la préparation du projet, j’avais quelques fois un peu de mal à le préparer surtout pour faire le contraste entre le noir et le blanc. Ce projet m’avait prit environ 55 heures a réaliser, la conception, le story-board, les dessins et la mise en couleur inclus.

Photo du Tsushima Maru en période d’avant-guerre

Ce projet répondait à un appel organisé par l’éditeur “64 page“. Après avoir envoyer mon projet à l’éditeur, heureusement, ils acceptèrent de le faire publier a coté d’autres projets pour le mois de septembre.

La tragique histoire de ce navire m’avait marqué depuis très longtemps comme beaucoup d’autre navires qui furent coulés pendant la seconde guerre mondiale. Beaucoup de combattants perdirent la vie en mer, ainsi qu’un grand nombre de civils qui voyageaient en tant que passagers clandestins ou en tant que réfugiés.

L’histoire du Tsushima Maru

Le Vilain Petit Canard: styles différents

Depuis mon enfance, j’avais lu de nombreux livres pour enfants de l’histoire du vilain petit canard dans de différents styles et j’en ai moi-même, quelques exemplaires du comte toujours chez moi. Il y en avait même un que j’avais complètement oublié, que je l’avais encore.

“J’ai comme l’impression que l’un des illustrateurs du conte, c’est trompé avec le vilain petit canard, parce que les bec et les pattes chez les bébés cygnes, sont noirs. J’avais deux autres livres du même genre par le passé. Pierre et le loup et L’intrépide petit soldat de plomb.”

Je possédais cette version illustré du vilain petit canard par le passé. Un jour, j’avais décidé de le vendre. Comme le nom de la compagnie qui la publié, n’apparaît pas, alors, je ne sais pas comment le retrouver.

“Cette version anglaise du vilain petit canard des éditions Ladybird, m’avait toujours marqué. Dans cette version, tous les canards, y compris le vilain petit canard, ont les yeux froncés et cela ne me plaisait pas beaucoup. Depuis quelques temps, j’avais pensé l’avoir vendu, mais non.”

Dans cette autre version anglaise du vilain petit canard, il y a toute une série d’incidents qui ne se déroule pas dans l’histoire d’origine, comme quand une fois arrivé a la ferme, le vilain petit canard tombe dans une flaque de boue et il devient ensuite la risée de tous les animaux de la ferme, ce qui le pousse alors à prendre la fuite.

Je possédais d’autres contes de la même version par le passé, l’histoire de “Boucle d’or” et “Les trois ours” et l’histoire des “Trois Boucs bourrus”. Ces deux contes ne m’intéressait plus alors je les ai vendus, mais pour ce qui de la version du vilain petit canard, j’ai voulu le garder.

“Ceci est une illustration de Vilhelm Pedersen. Cet illustrateur était assez connu pour avoir fait des illustrations de certaines scènes des contes de Hans Christian Anderson. Cette illustration là, c’est le moment ou le vilain petit canard fut adopté par une femme et quand il se fait martyriser par son chat et sa poule.”

Le Vilain Petit Canard: styles différents

The environment in trouble: influence

Greta Thunberg

As the struggle for putting an end to the excessive consumption of fossil fuels, deforestation and many other problems that harm the environment, several people have become well-known celebrities for their efforts in protecting nature.

Greta Thunberg is the youngest environmental activist I’ve ever known. Many of the environmental activists are students.

Greta Thunberg, despite her age, has inspired many people to tackle climate change, especially students. Unfortunately for us, world leaders still won’t listen. All they said, was that she should go back to school. They may not be listening, but her words have not fallen on deaf ears.

David Attenborough

From all the environmentalists I’ve known in my lifetime, none of them fascinate me more than David Attenborough. His TV programmes about nature are just amazing. The way he explains the behaviour of animals is astounding and so precise. He’s really good at giving nicknames too, like nicknaming the South African bullfrog, a South African “bruiser”.

As I watched his programmes, several species of animal and aspects of nature he talked about, were completely new to me. But those which fascinated me the most, were those involving the sea, such as pools of brine at the bottom of the Pacific ocean, the deep sea fish known as the sea toad and the strange deep sea water fish known as Barreleyes.

Despite David Attenborough’s way of showing the world, the wonders of nature, there’s been little change in attitudes and mankind still hasn’t made any changes to put an end to the consumption of fossil fuels and other known polluting products.

Chris Packham

Chris Packham is also a well known environmentalist from the United Kingdom. I have watched several episodes of his TV shows such as Springwatch, including Autumnwatch and Winterwatch, which are mainly about animal activity in the United Kingdom. He too has an amazing knowledge about the environment and the animals that surround it, using hidden cameras and making wonderful footage of birds, mammals and many other types.

Chris Packham is a hard working activist, campaigning to protect nature and put an end to hunting.

Several of those who participated in his programme also have a deep understanding about nature and mention on many occasions how some species of animals have a hard time to survive due to human activity. Other well known environmental TV presenters such as Steve Backshall, also participated a few times in his programme and is mostly known for his TV show called Deadly 60, which is about dangerous predatory animals.

The environment in trouble: influence

L’Oie dorée: l’histoire du projet

L’idée de faire une version BD de l’histoire de l’Oie dorée, m’était venu a l’esprit bien avant que je commence le projet à partir de 2019-2020.

Je pense que cela remonte aux alentours de 2012. J’avais déjà commencé à représenter mes personnages avec une forme plus humaine. Mais, même après ça, je n’étais toujours pas satisfait de mon style. Pour cette raison, j’avais décidé de le remettre à plus tard.

Comme l’Oie dorée est un comte de fée qui m’intéressait énormément, je voulais que les dessins des personnages soient plus réaliste.

“Planches originales et brouillon pour le projet de l’Oie dorée en version anglaise.”

Un de mes problèmes, c’est que je suis vraiment très critique de moi-même. Quand il y a quelque chose qui ne me plait pas dans mon style, je m’efforce constamment pour obtenir ce que je veux. Comme le pense, sans aucun doute, de nombreux artistes, quand j’obtiens ce que je veux, je me dis “ça m’a pris un temps fou, mais au moins c’est le bon résultat.”

“Planche original de la page 4 de l’histoire avec mon style actuel.”

L’Oie dorée: l’histoire du projet

L’histoire du roi Minos : le développement d’aujourd’hui

Le projet BD de l’histoire de Minos est toujours en développement et est loin d’être terminer. J’ai déjà mis en couleur les premières page de l’histoire, mais j’ai décidé de faire une pause sur ce projet car je travaille actuellement sur un autre projet, parce qu’il est un peu plus avancé. Pour les planches du projet, ils sont tous terminés et maintenant je me focalise sur la présentation des personnages de l’histoire du mieux que je peux, car c’est la première fois que je fais cela.

Page 1 de l’histoire entièrement en couleur

L’histoire du roi Minos : le développement d’aujourd’hui

The environment in trouble: a bit of politics

Work continues with this animation which deals with the three ways the environment is under threat: species extinction, invasive species and pollution. In the section of pollution, I’m going to speak a bit about politics.

Humankind’s polluting habits have been a major struggle for world leaders and few of them seem to find the appropriate way to stop the use of fossil fuels or other polluting products. Is it possible because they don’t care at all? Or is it because they’re simply want to keep making money at the planet’s expense? 

Image 1

A fictional display of politicians failing to find a solution to putting an end to polluting products.

The other issue of course, is the people’s choice of their leaders. Many ultra-conservative world leaders consider global warming as nothing more than a hoax orchestrated by their political rivals. Leaders like Trump in the USA only have the idea of making money by keeping their heavy, polluting industry and others like Xi Jingping of China still think that industrialising their countries by any means necessary, even risking the lives of their people, is the only way to prosperity. 

Image 2

Which makes you think: what sort of world would we have if Trump had been at the COP 26 meeting…..

The environment in trouble: a bit of politics